Scalian, un groupe de spécialistes
Océan, climat, atmosphère et IA

Océans, Atmosphère, Climat et IA

valentin resseguier

Valentin Resseguier, Responsable Scientifique Mathématiques Appliquées chez Scalian

Valentin Resseguier, Responsable Scientifique Mathématiques Appliquées chez Scalian, participera au workshop AI & Ocean-Atmopshere-Climate 2020 du 20 au 23 janvier 2020 à Brest.
Le workshop est adossé à un projet LEFE/MANU et à un projet ANR qui démarre (ANR Melody), projets qui impliquent notamment les équipes suivantes Lab-STICC, LOPS (B. Chapron), INRIA Rennes (E. Mémin) et Grenoble (L. Debreu), LIP6 (P. Gallinari), LOCEAN (S. Thiria), CEMI (L. Terray).

L’Intelligence Artificielle : une petite révolution technologique, mais…

L’Intelligence Artificielle (IA) est une petite révolution technologique. Elle s’invite partout, dans quasiment tous les domaines scientifiques et techniques. Ces algorithmes « data-driven » ont détrôné de nombreuses méthodes qui faisaient, jusqu’alors, référence.

Le Lab Innovation, DT-Scale et le Centre d’Excellence (CEN) Simulation Réalité Virtuelle et HPC participent activement à cette révolution par l’implémentation d’algorithmes d’IA ainsi que par la génération de données pour nourrir ces algorithmes.

Cependant, les limites de la révolution data-driven commencent à se faire sentir. En effet, celle-ci bute parfois sur des problèmes de robustesse et sur la complexité et l’évolution dans le temps de certains systèmes physiques. C’est en particulier vrai pour la dynamique des fluides.

Pour dépasser ces verrous, le Lab Innovation et le Centre d’Excellence Simulation Réalité Virtuelle et HPC combinent astucieusement algorithmes data-driven et simulations physiques.

La chaire IA OceaniX, à laquelle le CEN est associée, ainsi que le projet Red LUM vont dans ce sens. De nombreuses applications sont anticipées dans la santé, l’aéronautique, l’éolien, la régate, la météo, l’océanographie ou encore la détection de fuite de polluant.

Le workshop on AI for Ocean, Atmosphere and Climate Dynamics sera l’occasion de montrer ce que Scalian sait faire !

éoliennes - projet Red Lum

En savoir plus sur l’ANR Melody

Les technologies et modèles d’intelligence artificielle (IA) ouvrent de nouveaux paradigmes pour traiter les processus mal résolus ou mal observés dans la science de l’océan-atmosphère à partir de l’exploration approfondie des données d’observation et de simulation disponibles.

Cette proposition vise à établir un pont entre le paradigme de la science de l’océan et de l’atmosphère fondé sur les modèles physiques et les paradigmes de l’intelligence artificielle, en vue d’élaborer des représentations des flux géophysiques fondées sur l’apprentissage et fondées sur les données, compte tenu de leurs principales caractéristiques (p. ex. chaos, extrêmes, haute dimensionnalité).

La dynamique de la haute mer fournira le cadre scientifique nécessaire pour évaluer et démontrer la pertinence de ces paradigmes basés sur l’apprentissage afin de combler les lacunes entre les modèles et les observations et/ou l’échantillonnage pour la modélisation, la prévision et la reconstruction de flux géophysiques aléatoires imparfaits ou non observés.

Pour mettre en œuvre ces objectifs, nous réunissons une expertise transdisciplinaire en Méthodes numériques, Statistiques appliquées, Intelligence Artificielle et Sciences des Océans et de l’Atmosphère.

Ces sujets vous intéressent ?

Contactez-nous pour en savoir plus :
Valentin Resseguier | Responsable Scientifique Mathématiques Appliquées
+33 (0)2 53 48 31 86